Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones.

JEUNESSE ET DÉCADENCE

October 8, 2017

 

Lui, s’enivre, s’enrage, dans la nuit obscure,

et continue la journée pour l’oublier.

Obsédé, il ne pense plus qu’à l'alcool et sa brûlure

dans son gosier masquant momentanément l’amertume du regret.

Il l’a trompée, elle l’a quitté, égalité?

 

Elle, désespère , se tait, dans la noirceur de sa chambre d’enfant,

avec lui, dans son lit, dans ses draps tachés de sang.

Elle se mord la main, pour ne pas pleurer, ne pas partir en courant.

Il le mal interprète et continue, lui sussurant à l’oreille des mots salaces.

Elle regrette, voulait l’amour, mais il fallait cocher la case.

Ses amies ne pourront plus en rire, est-ce ca grandir?

 

Lui, s’égare, s’envole, au milieu de la fête.

Cigarettes, goulots, bouteilles, mégots, un autre verre.

Entrainé par les Autres, il s’assoit dans le cercle et tire sur le pet’.

Une taffe, deux taffes, il le fait passer, c’est bien comme ca qu’il faut faire?

Le joint tourne et il observe, retient, pour mieux recopier,

les volutes épaisses et blanches de fumée.

Il lui revient et il reprend une latte, deux lattes, il lui faut boire.

Tout devient napeux, comme un nuage blanc son esprit,

alors que son corps innocent tombe dans une chute sans fin, à en perd la mémoire.

Les longs et doux bras de Morphée vers les abysses profondes du sommeil l’attirent

Mais il résiste, il hésite, les Autres sont-ils encore là?

 

Elle, s’admire, se contemple, devant son miroir.

Nouveau jean, taille haute, bien moulant, bien troué.

Mais voit-on assez ses formes?

N’aimant que le rap en public et le classique seule le soir,

elle aborde pourtant fièrement le t-shirt d’un groupe de rock qu’elle n'a jamais écouté

Et alors?! C’est “stylé”, puis tout le monde le fait, tout le monde conforme.

Elle redoute la différence, le regard des autres sur sa personnalité,

leur jugement sur son originalité.

Tout le monde est pareil, pourquoi pas elle?

 

Elle, se défoule, se déchaîne, sur la piste de danse,

du haut de ses treizes ans et de ses talons aiguilles.

Musique, corps, stroboscopes, ils se frottent contre elle, en nage.

L’alcool pour sang, la fête pour but, elle est en transe.

Grandi trop vite, gâchée trop tôt, adieu bebe fille,

par le maquillage, le decolte, elle fait le double de son âge.

Elle se sent radieuse, vivante, épanouie, comblée.

Mais en l’esprit chaque homme qui lui tourne autour,

l'idée de profiter d’elle a émergé.

Comment se sentira-t-elle quand, dans la ruelle adjacente,

certains lui voleront tout ce qu’elle a d'innocente?

 

Lui, souffre, rumine, dans l’ombre de sa cachette.

Sa demande était discrète, directe mais douce,

alors pourquoi, devant tous,

elle le repoussa avec cette méchanceté surfaite?

Regardant autour d’elle, alors qu’elle parlait,  comme pour s’assurer

que tout le monde dans la cantine l’entende le recaler.

Elle est pourtant si gentille lorsqu’il l’aide avec ses devoirs…

Pourquoi change-t-elle autant? Et pourquoi “non”?

Pourquoi ce “casse toi couillon”?

Parce qu’il n’est pas le plus beau, mais un peu rondouillard?

Pourtant, quand ils sonts seuls,

elle rigole à ses blagues, baisse la tête

Et se la cache avec un rideaux de cheveux soyeux,

lui dit “tu me fais trop marrer”, avec un clin d’oeil.

Pourquoi quand elle est avec les autres, elle n’est pas vraie, pas honnête?

Juste pour plaire tous ces goujats machos et orgueilleux?

 

morales défaillantes,

habitudes délinquantes,

attitude nonchalante,

vérités effarantes,

pour une

jeunesse décadente.

 

-silence-

 

Please reload

Recent Posts

April 16, 2019

March 11, 2019

March 7, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload