Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones.

Par la Vitre du Train

 

 

Par la vitre du train

Scrutant l'étendue de vert qui file

Je retrouve les saveurs du bon pain.

Devant moi, une palette de couleur s'étale depuis la ville.

 

Les passagers endormis ne semblent pas se preoccuper

De cette chance d'avoir un plafond éclairé,

Seulement quelques nuages parsèment le bleu pure

Sans assombrir les nuances de la nature.

 

Je perçois des pommiers, des buissons, des prairies.

Il passent sous forme de flash, en furie.

Oh! Le ciel et les pelouses sont avalées,

Par un noir et infini tunnel affamé.

 

Mes oreilles se bouchent jusqu’à ce qu’il relâche

Le paysage et le soleil, qui maintenant se cache.

 

Par la vitre du train j’observe, j’analyse

Tel un connaisseur qui commentait une frise.

Parce qu’il s’agit d’un tableau lointain,

Que je ne peux etudier à ma faim.

 

C’est une oeuvre qui m’est familière

Elle représente un territoire dont je suis fière,

Un endroit qui m’a vu grandir

Mais que j’ai quitté sans craindre le pire.

 

Que cela soit positif ou négatif, les faits sont la.

Comme chaque année, je ne sais plus où est mon chez moi.

 

Par la vitre du train, je songe.

Je pense à tout cela en me disant,

Que malgré cette nostalgie qui me ronge,

Je sais que rien ne vaut le changement.

 

Ce sont les découvertes de la vie,

Les différents voyages entrepris,

Les connaissances qui m’ont souri,

Qui m’ont formé jusqu’ici.

 

 

Please reload

Recent Posts

November 18, 2019

April 16, 2019

March 11, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload