Recent Posts

Archive

Tags

No tags yet.

Professeur Porphyre : Épitaphe

Cliquez-ici pour consulter toutes chroniques du Professeur Porphyre : un mot chaque semaine !

Épitaphe, mot sublime pour un moment si triste.

Le mot épitaphe vient du grec épi : « sur » et taphos : « tombeau ». L’épitaphe, dans l’Antiquité, était un éloge funèbre. De nos jours, c’est le texte que l’on écrit sur la tombe de quelqu’un pour qui on a de l’admiration ou, au contraire, que l’on n'apprécie pas.

Sur la tombe du pianiste Glenn Gould par exemple, on peut lire les premières mesures des Variations Goldberg de J.S. Bach, et sur celle de Richelieu :

Ci-gît un fameux Cardinal

Qui fit plus de mal que de bien

Le bien qu'il fit, il le fit mal

Le mal qu'il fit, il le fit bien.

« Les mots sont une arme » disait Pierre Dac qui lutta avec eux contre le nazisme. Et c’est dans cette optique, et car j’ai connu la mort des autres trop jeune, que je vous propose cette épitaphe contre celle-là même à qui l’on doit toutes les autres épitaphes, la faucheuse des vies : la Mort.

#Chronique #ProfesseurPorphyre