Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones.

Professeur Porphyre : Flagorneur

November 12, 2017

Cliquez-ici pour consulter toutes chroniques du Professeur Porphyre : un mot chaque semaine !

 

        Cette semaine, je dois vous avouer que j’ai eu bien du mal à choisir un mot, car la lettre F me donnait l’embarras du choix en matière de mots originaux. Mais, après avoir longuement délibéré avec moi-même, j’ai l’honneur de vous présenter le mot de la semaine : Flagorneur. Pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est un mot de la même famille que flagornerie et flagorner. Ainsi, le flagorneur est celui qui flagorne, c’est-à-dire, celui qui fait des flagorneries.

 

        Comme chaque semaine, avant de vous en dire d’avantage, je vous invite à réfléchir sur ce mot afin d’en inventer une définition (en cliquant ici).

 

        Je viens de vous le dire, un flagorneur est quelqu’un qui flagorne, c’est-à-dire, quelqu’un qui fait des flagorneries. Mais, qu’est-ce qu’une flagornerie ? Une flagornerie, c’est, en plus d’un mot très intéressant même quand on ne connait pas son sens, une flatterie basse et intéressée. On devine ainsi le sens de flagorner : faire une flatterie basse et intéressée et donc celui de notre mot de départ : un flatteur qui flatte bassement et de manière intéressée. À l’avenir, vous ne direz donc plus « Quel lèche botte ! » ou toute autre locution comparable, mais « Quel flagorneur ! ».

 

        Pour bien terminer cette chronique, la petite fable-acrostiche :

 

 

 

 

À la semaine prochaine,

 

Professeur Porphyre

Please reload

Recent Posts

November 18, 2019

April 16, 2019

March 11, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload