Le Vent De L’Au Delà

Mélancolia ! vent du tourment
Quand cesseras-tu donc cette valse infernale.
Je ne suis qu'une feuille, proie du vent hivernal,
Seul, vacillant au moindre de tes soufflements.

Douce caresse qui souffle sur ma bougie
Même quand je triomphe, quand tout parait parfait.
Tu t'acharnes à détruire les fruits de mon désir
Comme un alpiniste ayant atteint le sommet
Que tu fais plonger dans le vide pour ton plaisir
Mélancolie éteint la lumière de ma vie.

Ton vent méridional enveloppe ma nuque
Y dépose un baiser, étrange souvenir
D'une époque où j'étais loyal tel un eunuque,
D'une époque où l'on prévoyait notre avenir.

Oh Mélancolia ! brise de l'Au-delà
Qu'avait-elle donc fait pour mériter cela ?
Celle fauchée trop tôt, comme du blé en mai
Celle que les belles filles jalousaient
Celle qui prenait mon cœur et le recousait
Celle que moi j'aimais.

Mélancolia
Qu'as-tu fais de celle-là ...

Désormais je suis seul, seul face à ton haleine
Et je marche, accompagné de ma solitude.
D'ici je vois la fin de la maudite plaine,
La falaise, refuge au bord de l'incertitude.

Au bord du précipice mon esprit divague,
Ma mélancolie chuchote qu'il est enfin temps,
Il ne me reste d'elle que des souvenirs vagues
Il est temps de rejoindre, celle que j'aimais tant.

Âme flottant dans le vent, corps resté dos aux roches
Face à mes soucis délaissés, j'ai tout laissé
Brise mélancolique me transporte, jamais
Mon propre bonheur ne m'a paru aussi proche...

 

 C. Jessica Cathala

 

Please reload

Recent Posts

November 18, 2019

April 16, 2019

March 11, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload

Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones.