La Recette du Jour : Comment Passer à autre chose

March 22, 2018

 Réalisation 

  • Difficulté : Difficile

  • Préparation : 2 semaines

  • Cuisson : 1 mois

  • Repos : 10 mois minimum

  • Temps total : 11 mois et 2 semaines

 

Ingrédients / pour 1 égo

Pour un « tournant de page » :

  • 200 ml de paroles en l’air

  • 2 blocs entiers de sentiments (100g)

  • Poudre de regrets (aromatisée à la mélancolie, de préférence)

  • 80 g d’affliction (voir 100g)

  • 500 g de pensées confuses (ou manipulées, les deux font l’affaire)

  • 20g de préoccupation en poudre (1 sachet ou plus selon les marques)

  • Soulagement en cassonade

  • 700 ml d’appréhension (ou 700g si elle est en petits morceaux)

  • 1 cuillère et demi à café d’antipathie concentrée (peut aussi être remplacée par de la haine)

  • 5 carrés d’espoir pour dorer

 

1. Dans un saladier, battez les paroles en l’air, les pensées, et les sentiments puis versez l’appréhension (si elle est en morceaux, ramollissez-la) et enfin la préoccupation (telle qu'elle est, surtout si elle est fraîche). Pétrissez activement pendant une vingtaine de minutes.

 

L’ambre de ta peau reflète

Les ombres de mes désirs,

Les perlettes de tes yeux

Les esquisses de mes plaisirs.

 

Je croquerai la pomme !

Je briserai toutes les règles !

Rubis modelé par l’Homme.

Étourderie espiègle.

 

2. Incorporez ensuite l’affliction (et pétrissez pendant environ 7 jours au robot pétrisseur, jusqu'à obtention d'une pâte souple et homogène. Arrêtez de pétrir dès que l’affliction est bien incorporée, n’allez pas plus loin au risque de trop chauffer l’affliction et de vous retrouver alors avec un triomphe trop compact. La pâte doit être très lisse, souple et élastique. Vous la trouvez collante ? Trop molle ? C’est normal ! Ne rajoutez surtout pas de pensées car c’est ainsi qu’elle doit être (d’autant plus si elle contient beaucoup d’affliction). Plus une pâte est collante, plus la victoire sera succulente, filante et fondante. Vous pouvez rajouter de l’antipathie concentrée (ou de la haine) si vous préférez un résultat final plus épais.
 

Aujourd’hui les temps sont changés,

Les actions passées regrettées.

Vingt-quatre cycles Lunaires passés

Et hormis moi, tout a évolué.

 

- Tu dois passer à autre chose !

Oui, très juste.

 

- Le passé appartient au passé.

Oui, c’est bien vrai.

 

- Courage, il faut aller de l’avant !

Oui, tout à fait.

 

-  Oublie, tu ne peux rien y faire.

Oui, en effet.

 

3. Laissez lever à l'abri des courants d'airs pendant 6 à 7 mois minimum en pensant à dégazer la pâte une fois durant la levée (L’idéal serait 1 an et demi). Une longue pousse permet à la pâte de bien se développer et le fait de la garder au frais permet un meilleur façonnage puisque la pâte ne sera plus, ou pratiquement plus, collante (vous devez vous servir des regrets uniquement pour tamiser le plan de travail). La levée au frais n’altère en rien la capacité de pousse, au contraire, il la contrôle tout en laissant la pâte se développer.

 

Monologue intérieur, je raisonne…

 

4. Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer, étalez-la puis pliez-la et enfin façonnez votre passage à autre chose (ou pains au lait). Laissez pousser à nouveau à couvert dans un endroit tiède, pendant 45 jours à 2 mois selon la température de la pièce.

 

Après belle lurette, un dénouement ?

 

5. Dorez à l'espoir, parsemez de soulagement (ou laissez-le nature) et faites cuire environ 30 jours à 180°C (thermostat 6) ou 2 semaines pour les petites pièces.

 

À bas, mur des lamentations !

Je lance ma pivoine :

-  Adieu, regrets, adieu chagrin !

Tourments pour qui j’avais le béguin.

L’amertume laisse place à la joie !


 

Please reload

Recent Posts

November 18, 2019

April 16, 2019

March 11, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload

Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones, Jessica Cathala.