Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones.

Professeur Porphyre : Véhiculaire

 

        Aujourd’hui j’ai envie de rêver avec vous. Pour ça je dois vous demander d’écouter le mot Véhiculaire. « véhiculaire ». C’est un mot qui s’envole !

 

        Il est beau sans sens, surtout si l’on ignore qu’il vient du mot véhicule, qui ramène à la terre. Sauf s’il s’agit d’un véhicule aérien qui nous emmène en l’air. Un grand oiseau qui menace et unit de son envergure, une myriade de petits piafs souffreteux auxquels s’accrochent les hommes, qui n’y croient plus trop. Le grand oiseau, c’est la langue véhiculaire. Même s’il unit les Hommes et leurs langues maternelles, toutes différentes, il menace ces petits piafs, langues vernaculaires, dialectes ou patois, auxquels les hommes s’accrochent de moins en moins, qui finissent par disparaître, comme le rhinocéros blanc.

        Aujourd’hui Arlequin qui parlait bergamasque, Pantalone, qui parlait vénitien, le docteur Balanzone, qui parlait bolognais, Polichinelle qui parlait napolitain, se comprendraient sur scène et parleraient italien. Le français a servi de langue véhiculaire à l’aristocratie du dix-neuvième siècle. Les langues véhiculaires sont nombreuses et servent encore à l’unité de certains pays : le persan en Iran, l’hindoustani en Inde, le mandarin en Chine, la bambara au Mali, l’espagnol en Amérique latine, etc. Célébrons les langues véhiculaires qui unissent les grands territoires, et célébrons aussi les dialectes et les langues qui font l’identité des petites localités. Pour une fois, inversons cette chronique : après une définition floue en prose, une définition claire en vers : 

 

Véhiculaire, c’est un mot qui s’envole

C’est un’ langu’ qui survole

Un territoire entier, entièr’ment divisé

Qui le lie, qui le colle,

Et qui, des communautés, fait l'unité. 

 

 

Professeur Porphyre

Please reload

Recent Posts

April 16, 2019

March 11, 2019

March 7, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload