Contact

Follow

  • Instagram Social Icon

©2017 by GWEILO. Proudly created by Zoé Manset, Edouard Chardot, Céleste Judet, Logan de Raspide Ross, Sidney Jones.

Indignation ou indifférence

May 10, 2018

 

Indignation ou indifférence ? Le choix est fait.

 

NORA DELAHAYE

 

Cela vous est sans doute déjà arrivé de vous retrouver, de fil en aiguille, devant une vidéo Youtube qui n'a aucun rapport avec celle de départ. Vous êtes peut-être déjà passé de Nirvana à une vidéo ayant pour but "de vous apprendre à faire un bottle flip". Il y a quelques jours, je regardais le clip de la chanson ‘‘Sexual Healing’’ lorsqu’un intitulé de vidéo m’interpelle. Je clique, ne sachant pas trop à quoi m’attendre.

 

La vidéo commence donc. On y parle du documentaire de l’écrivain et réalisateur Yann Moix qui porte sur la ‘‘Jungle de Calais’’. Pour faire court, je vais vous copier-coller la définition Wikipedia de ce terme:

 

La « jungle de Calais », dont l'appellation officielle est « la Lande », est une expression désignant les camps de migrants et de réfugiés installés à partir du début des années 2000 à Calais, Coquelles et Sangatte, aux abords de l'entrée française du tunnel sous la Manche et de la zone portuaire de Calais.

 

L’écrivain nous explique que ce camps est victime d’une violence inouïe. Le but des forces de l’ordre locales? Pousser ces individus qui n’ont nul part où aller à quitter la région.

Pour déloger ces hommes, ces femmes, ces adolescents, ces enfants sans but, sans destination et par dessus tout sans endroit à appeler “maison”, des méthodes inhumaines sont utilisées.

Les migrants sont, la plupart du temps, réveillés en pleine nuit par des CRS les aspergeant de bombes lacrymogène. Ces derniers ne s'arrêtent pas à cela, et prennent pour cible les biens matériels des habitants du camp et leurs nourritures.

Les responsables nient ces actes malgré les témoignages recueillis par les ONG sur place.

 

Les faits, niés ou non, sont là.

Je n’ai peut-être pas la légitimité requise pour parler de ce qu’il se passe: je n’ai que 15 ans. Pourtant, malgré la distance qu’instaure mon écran entre ces personnes subissant  de nombreuses violences, et moi, je suis pleine d’incompréhension. Comment mon pays qui est, pour le monde entier, celui des Droits de l’Homme peut-il laisser faire cela ?

Je n’habite peut-être pas en France depuis un bon bout de temps mais les valeurs françaises m’ont été inculquées.

Je crois en la Liberté.

Je soutient l’Égalité.

Je préconise la Fraternité.

 

Alors, lorsque je lis et entends des choses pareilles, du haut de mes quinzes ans, je m’indigne.

La Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen est ancrée dans notre société. Pourtant, ces actes montrent une totale indifférence des droits des autres.

 

Je me répète: je n’ai que quinze ans. J’ai encore pleins de choses à apprendre et à vivre, d’erreurs à faire. Je suis le fruit des idées de mes parents, je ne me suis pas faite toute seule, je ne suis pas indépendante et je ne prétends pas pouvoir changer le monde.

Malgré cela, j’ai une grande question: comment ? Comment peut-on laisser des êtres humains vivre dans des conditions pareilles ?

Malgré cela, l’indignation est là.

 

Please reload

Recent Posts

April 16, 2019

March 11, 2019

March 7, 2019

Please reload

Archive

Please reload

Tags

Please reload